KANLICA
Bosphore

Il ne reste rien de l’ancien village de Glaros qui s’élevait ici à l’époque byzantine. Kanlica ne fut pendant longtemps qu’un village de pêcheur avant que les pachas témoignent leur intérêt pour cette petite baie du milieu du Bosphore. Il tire son nom des yali de couleur sang (kan) qui parsèment la côte des deux côtés du pont de Mehmet le Conquérant.

Aujourd’hui les bateaux s’arrêtent un peu plus haut que la baie de Kanlica où l’espace entre le Bosphore et la colline se fait plus large et où le village a pu prendre un relatif essor. Parmi les plus beaux yali de Kanlica, il faut signaler celui de Ethem Perdev, peu avant d’arriver à l’embarcadère, qui est de style Art nouveau. Tandis que celui d’Amcazade Hüseyin Pacha, de couleur rouille et datant de 1699, impressionna Pierre Loti. Il se trouve juste avant le pont et est en bien mauvais état. Une restauration est prévue.

Le village de Kanlica est aussi connu pour ses fameux yoghourts que l’on mange de préférence sucrés, au miel ou avec de la confiture. Un délice !
Sur la place de l’embarcadère, la mosquée d’Alexandre Pacha (Iskender Pasa Camii) date de 1559 et est une oeuvre de l’architecte Sinan. Toute la côte, depuis le début la Baie de Kanlica jusqu’à celle de Çubuklu, est bordée de magnifiques yali. Depuis le débarcadère de Kanlica, on atteint le palais du khédive d’Egypte en 15 minutes de marche.

cubuklu01.jpg (15753 octets) kanlica_restoismailaga01.jpg (13979 octets) khedive2.jpg (9312 octets)
kanlica_yalihaciahmetbey01.jpg (12043 octets)   beylerbeyi_port02.jpg (13910 octets)

Ne copiez pas ce texte

 

 Rinaldo Tomaselli 1999-2012 © Copyright Istanbul Insolite Ltd