Musées
Palais
Mosquées
Eglises
Restaurants
Sports
Plages
Enfants


Centre d'Istanbul

Premier voyage à Istanbul
Low cost et vols de ligne
Hébergement
A voir / A faire

Visites guidées
Location de voitures  
Plans de ville et quartiers
Plan métro et tramway

Visites de quartier en groupe
Bosphore - Iles des Princes
Thrace - Dardanelles - Troade
Carte Turquie Ouest

Région Sud Marmara - Bursa
Musique en Turquie

Recherches

       
La Turquie : N'en rêvez plus... Allez-y !
       

Troade

 

 

Assos
Behramkale

Assos se situe sur la côte sud de la Troade dans la province de Çanakkale, en face de l’île de Lesbos, qui se trouve à 11 km.


Assos - Le temple d'Athéna

Le site occupe tout le flan de la colline qui s’élève directement de la mer à une altitude de 234 m. Du côté nord, la colline s’incline plus graduellement sur la plaine de la rivière Tuzla (anciennement Satnioeis), qui prend sa source à l’ouest du Mont Ida et se jette entre le Cap Lecton et Alexandrie de Troade.


Les remparts de l'acropole et le village

Le monument le plus ancien découvert à nos jours, est un temple du VIe siècle avant J.C., qui se trouve sur l’Acropole. On suppose cependant, que cette place forte a été occupée dès l’âge du bronze. Tandis que les Anciens nous parlent d’une occupation éolienne au VIIe siècle avant J.C.
La ville fut occupée par les Lydiens. Elle se libère en 479 avant J.C. et devient autonome, mais repassera ensuite sou le contrôle des Perses qui sont chassés par les Macédoniens en 334 avant J.C.

Conquise par Alexandre le Grand, elle passe sous domination des rois séleucides, puis passe au royaume de Pergame. Comme tout le royaume de Pergame, elle devient romaine en 133 avant J.C.
La ville et son port étaient toujours actifs au début de l’ère chrétienne et plusieurs temples furent transformés en églises. Saint Paul y vint en deux fois. Assos perdra néanmoins son importance à l’époque romaine et sera finalement abandonnée bien avant que toute la région passe sous domination ottomane, au milieu du XIVe siècle.

Le village moderne de Behramkale a été construit directement sur le site, mais en occupe que deux petites parties. L’une au sommet de la colline, autour de l’acropole, l’autre autour des deux ports antiques.
Jusqu’en 1923-24, Behramkale / Assos et les villages de la région étaient majoritairement grecs. Après le Traité de Lausanne de 1923, les Ottomans hellénophones et orthodoxes furent déplacés en Grèce, tandis que des réfugiés musulmans des Balkans et des îles grecques s’installaient ici.
Les villages des alentours ont gardé un cachet typiquement égéen et un style rappelant les anciens habitants.


Remparts

Les murailles d’Assos sont bien préservées. Elles possèdent deux portes majeures et sept plus petites.
Le Bouleuterion, palais du conseil dorique, se situe à l’est de l’agora. Sa construction est du IIIe et Ier siècle avant J.C.
Le Gymnase est formé d’une cour à colonnade avec quatre salles, dont une montre des traces d’une église byzantine avec son apside.
Au sud de l’agora, les restes de la Stoa sont imposants. Ils datent du IIIe siècle avant J.C.
Le temple d’Athéna (580 av. J.C.) comptait 6 rangées de 13 colonnes doriques. Des fouilles ont révélé des traces de mosaïques et de fresques.
Le théâtre (250 av. J.C.) possède également de nombreux restes, notamment la fosse de l’orchestre.
La nécropole, située hors les murs, est la plus importante découverte en Troade. Elle contient de nombreux sarcophages in situ.
Les premières fouilles archéologiques datent de 1881-83. Une partie des objets trouvés est exposée à Boston (Etats-Unis), une autre partie à Istanbul. Il n’y a pas de musée sur place.

assos2.jpg (12488 octets) assos1.jpg (9667 octets)
assos3.jpg (14199 octets) assos4.jpg (10841 octets)

La visite du site est assez longue (environ 3 heures) et est facilitée en étant motorisé. Trois centres d’intérêts sont à distinguer. Le premier est naturellement l’acropole qui est précédé du village « moderne » construit avec des matériaux de récupération, directement sur le site. Les maisons du village sont collées les unes aux autres et les étroites ruelles permettent d’accéder à l’acropole et au temple d’Athéna qui domine le tout. Les villageois vendent des produits artisanaux sur des stands installés le long des ruelles. On peut y trouver aussi quelques produits du terroir, notamment du miel de la région qui a bonne réputation.
De l’acropole la vue est époustouflante. Non seulement on peut voir d’un seul coup d’œil quasiment tout le site d’Assos, mais on surplombe également le golfe Lesbien et l’île de Lesbos.


Remparts et village supérieur (Behramkale)

La ville intermédiaire est le second centre d’intérêts et contient le plus grand nombre de monuments anciens. Il n’est pas possible de se déplacer de l’acropole vers la ville intermédiaire à pied en passant par la falaise. Il est donc nécessaire de contourner la falaise en redescendant dans le village « moderne » et en empruntant le chemin asphalté qui descend au port. C’est assez long à pied et nettement plus commode en voiture.
On arrive ainsi devant les impressionnantes murailles en pierre volcanique, qui sont précédées d’une grande nécropole. A l’intérieur des remparts on trouve d’innombrables ruines de grands monuments comme des temples, le gymnase, l’agora, le bouleutérion, des bains et, en contrebas, le théâtre.
Les fouilles n’ont pas encore été effectuées dans la partie est de la ville qui n’est pas commode à visiter. Une partie des remparts est sont visibles de loin.

Le village qui se situe en bas de la colline (İskele) est construit sur les ruines des deux anciens ports. La plupart des constructions sont aujourd’hui des hôtels avec des cafés. L’endroit est fort agréable, mais si on est motorisé, le village de la colline (Behramkale) est préférable pour y loger.


Nécropole


Théâtre

Les constructions modernes ne sont pas autorisées à Assos. On peut toutefois en trouver à 3 km de là, au bord de la plage de Kadırga ou se concentrent plusieurs hôtels et pensions.


Plan du site


Les sites de Troade

 

golfeedremit04.jpg (6792 octets)
Carte réactive

Hébergement près de ce site
Week-ends autour d'Istanbul / Région Marmara / Egée du Nord / Hébergement ailleurs en Turquie

Ne copiez pas ce texte
  Goûtez les variétés anciennes de tomates turques
pendant votre séjour ou mieux, plantez et récolez
ces merveilleuses tomates chez vous
 

         

Infos générales Istanbul / Infos générales Turquie occidentale  / Visiter Istanbul

Aidez-nous à améliorer cette page

 

istanbul Guide.net

1999-2013 © Copyright Istanbulguide.Net - R. Tomaselli
Aucune contrefaçon ne sera tolérée y compris pour
les pages qui ne sont plus affichées sur notre site
Sauf mention contraire, photos : Roxane Photo http://www.istanbul-photos.com/
D'autres photos sont disponibles également pour le journalisme sous :
http://www.istanbul-photos.com/photos.php
 -
http://www.turquie-photos.com/ et http://www.turquie-photos.com/photos.php

Adresse postale : Bahtiyar Sokak 2/6, Nişantaşı