Musées
Palais
Mosquées
Eglises
Restaurants
Sports
Plages
Enfants


Centre d'Istanbul

Premier voyage à Istanbul
Low cost et vols de ligne
Hébergement
A voir / A faire

Visites guidées
Location de voitures  
Plans de ville et quartiers
Plan métro et tramway

Visites de quartier en groupe
Bosphore - Iles des Princes
Thrace - Dardanelles - Troade
Carte Turquie Ouest

Région Sud Marmara - Bursa
Musique en Turquie

Recherches

       
La Turquie : N'en rêvez plus... Allez-y !
       


Laodicée du Lycos

Carie

 

 

 

Laodicée du Lycos
Vallée du Méandre

Autres noms : Laodicae, Laodikia.
Le site de Laodicée est à 7 km de Denizli.

Lorsqu’on arrive sur le vaste plateau de Laodicée, l’importance des ruines fait imaginer la gloire de la cité : et l’on comprend l’intérêt du site, à un emplacement privilégié sur la grande voie entre Ephèse et l’Orient, vers le confluent du Méandre et du Lycos.
Là, s’était établie en effet une agglomération appelée Diospolis, puis Rhoas, mais Antiochos II y fonda la cité de Laodicée du Lycos, nom de sa femme dont il divorça en 253. Les mêmes maîtres qu’à Hiérapolis s’y succèdent : les rois de Pergame après 190 et les Romains après 133. A l’époque de Cicéron, la ville était déjà célèbre, mais c’est sous Néron et surtout sous Hadrien, qu’elle prend une importance considérable.

Le christianisme se répand assez vite dans la population où la colonie juive est nombreuse. L’Apocalypse la compte au nombre des Sept Eglises d’Asie, évoquant en même temps que son rôle religieux, son opulence : « me voilà riche, je me suis enrichie et je ne manque de rien ». Pourtant, la fin de son histoire est assombrie par de terribles tremblements de terre, par la conquête seldjoukide en 1094, suivie par une dernière période d’occupation byzantine et de déclin, jusqu’à la fin du XIIIe siècle.

On peut encore suivre, sur la bordure du plateau, le tracé de l’enceinte, jalonné de portes monumentales et y voir deux théâtres et un stade datant du Ier siècle de notre ère. Près du stade, un énorme bâtiment faisait office de bains. Aux environs immédiats du site, on peut aussi voir un aqueduc et un pont romain.

Des fouilles considérables seraient nécessaires pour préciser la topographie du site. En 1961, les premières fouilles archéologiques ont été effectuées par l’Université Laval de Québec, et ont conduit immédiatement à la découverte d’un nymphée.   Son vaste bassin rectangulaire était bordé de part et d’autre, par une niche-fontaine, semi-circulaire. Le parapet du bassin était orné de reliefs mythologiques, dont Thésée et le Minotaure, l’enlèvement de Ganymède, etc. C’est aussi à cet édifice qu’appartenait une statue d’Isis. Vers le Ve siècle, le bâtiment fut transformé en fontaine chrétienne.

D’autres fouilles ont été commencées par une équipe d’archéologues turcs en 2001, mais faute de moyens, les travaux n’avancent pas beaucoup.

Hébergement près de ce site
Week-ends autour d'Istanbul / Région Marmara  / Hébergement ailleurs en Turquie

 

meandrelogo.jpg (8428 octets)

carielogo.jpg (9143 octets)

Ne copiez pas ce texte
  Goûtez les variétés anciennes de tomates turques
pendant votre séjour ou mieux, plantez et récolez
ces merveilleuses tomates chez vous
 

         

Infos générales Istanbul / Infos générales Turquie occidentale  / Visiter Istanbul

Aidez-nous à améliorer cette page
 

 

istanbul Guide.net

1999-2013 © Copyright Istanbulguide.Net - R. Tomaselli
Aucune contrefaçon ne sera tolérée y compris pour
les pages qui ne sont plus affichées sur notre site
Sauf mention contraire, photos : Roxane Photo http://www.istanbul-photos.com/
D'autres photos sont disponibles également pour le journalisme sous :
http://www.istanbul-photos.com/photos.php
 -
http://www.turquie-photos.com/ et http://www.turquie-photos.com/photos.php

Adresse postale : Bahtiyar Sokak 2/6, Nişantaşı

 
Croisière privée sur le Bosphore Croisière avec dîner sur le bateau Croisière privée sur le Bosphore