Musées
Palais
Mosquées
Eglises
Restaurants
Sports
Plages
Enfants


Centre d'Istanbul

Premier voyage à Istanbul
Low cost et vols de ligne
Hébergement
A voir / A faire

Visites guidées
Location de voitures  
Plans de ville et quartiers
Plan métro et tramway

Visites de quartier en groupe
Bosphore - Iles des Princes
Thrace - Dardanelles - Troade
Carte Turquie Ouest

Région Sud Marmara - Bursa
Musique en Turquie
Forum du site sur Facebook
Recherches

       
La Turquie : N'en rêvez plus... Allez-y !
       


Dans les vieux quartiers

Carie

 

 

 

 

 

 

Muðla

Autres noms : Mobolla, Mabolla

La route d’Izmir à Marmaris évite la ville de Muðla, ainsi la plupart des voyageurs manquent cette belle ville de province dont les maisons des vieux quartiers sont vraiment typiques et surprenantes. Elles se serrent autour de l’acropole qui s’élève à 800 mètres où se trouvent quelques traces d’un château médiéval.


Vue générale de Muðla et le Mont Asar

L’histoire de la ville antique de Mobolla est très peu connue, mais des inscriptions découvertes il y a peu mentionnent une existence depuis le VIe siècle avant J.C. La ville antique était située sur le plateau de la colline Asar. Des fouilles doivent être entreprises et on imagine bien qu’elles livreront quelques informations capitales. Un escalier en traverses de chemin de fer aménagé récemment, permet d’accéder au plateau depuis les vieux quartiers.

La ville « moderne » de Muðla fut la capitale de la principauté de Menteþ, mais resta un gros bourg et une étape caravanière, pendant la période ottomane. Jusqu’en 1923, la ville comptait une communauté grecque qui vit naître en son sein Zacharias Basileios Zaharopoulos, plus connu sous le nom de Sir Basil Zaharoff, le tristement célèbre marchand de canons. Il est enterré au château de Balincourt qui était sa propriété, à Arronville en Belgique.


Vieille ville de Muðla

Un escalier permet d'atteindre le sommet du Mt Asar
 

Rue de la vieille ville

Les points d'intérêt sont bien indiqués pour les piétons

Muðla, qui est la capitale de la province du même nom, est restée une petite ville, centre agricole de la région. Elle n’a pas connu un bétonnage intensif comme ce fut le cas dans plusieurs villes de la province. Ces vieux quartiers ont gardé un air bucolique et leur restauration récente en fait un vrai point d’intérêt touristique. Le dynamisme de la population et des autorités locales est accentué par la présence d’une université qui abrite 16 000 étudiants. Muðla est donc ouverte au monde et aux idées nouvelles, tout en sachant préserver son patrimoine historique et naturel. La ville n’a encore rien d’un centre touristique important et les visiteurs y viennent le plus souvent pour une ou deux journées, ce qui peut être plaisant et original quand on passe un séjour dans une station balnéaire de la côte qui est seulement à 30 km.

Le centre-ville possède de nombreux et beaux exemples d’architecture civile. Il est donc plaisant de s’y balader à pied et se perdre dans les ruelles tortueuses qui mènent vers la colline.
Le caravansérail Yaðcýlar a été restauré et plusieurs artisans y sont installés, mais c’est le bazar (Arasta) qui a un cachet tout à fait particulier et ancien.
L’ancien marché aux grains (Zahire pazarý) a lui aussi été rénové et se sont des dames de la ville qui tiennent les boutiques d’artisanat.
Le jeudi, c’est le jour du marché hebdomadaire qui est connu dans la région pour ses fameuses broderies et ses tissus. On y trouve également des produits du quotidien et naturellement les fruits et les légumes des cultivateurs de la région.


Broderies et dentelles au marché du jeudi

Au centre-ville

Les truffes blanches se trouvent dans la région de Muðla

L'ancien marché aux Grains

Le musée de Muðla présente des objets trouvés dans la région et notamment sur le site antique de Stratonicée de Carie. C’est une ancienne prison qui se trouve juste à côté de la mairie. La « Maison de la Culture » propose une collection de vêtements traditionnels et de meubles du XIXe siècle.
Le caravansérail Konakaltý sert aujourd’hui à diverses activités culturelles. Le bâtiment met en valeur son architecture particulière à la région. La municipalité de Muðla a reçu le prix Agha Khan d’Architecture pour la restauration de ce bâtiment.

La plus ancienne mosquée est celle d’Ulu camii, fondée en 1344. Les mosquées de Þey camii et d’Üçerenler camii, sont également à voir, comme les bains turcs Andon (Andon hamamý) et la fameuse tour de l’Horloge.


Sir Basil Zaharoff que l'on trouve aussi dans les aventures de Tintin


Un refuge dans les environs

 


Les asperges sauvages sont présentes dans tout le golfe de Gökova.
On les consomme le plus souvent, en une sorte de risotto

Hébergement près de ce site
Week-ends autour d'Istanbul / Région Marmara  / Hébergement ailleurs en Turquie

 

carielogo.jpg (9143 octets)
Carte réactive

meandrelogo.jpg (8428 octets)
Carte réactive

Ne copiez pas ce texte
  Goûtez les variétés anciennes de tomates turques
pendant votre séjour ou mieux, plantez et récolez
ces merveilleuses tomates chez vous
 

         

Infos générales Istanbul / Infos générales Turquie occidentale  / Visiter Istanbul

Aidez-nous à améliorer cette page
 

 

istanbul Guide.net

1999-2013 © Copyright Istanbulguide.Net - R. Tomaselli
Aucune contrefaçon ne sera tolérée y compris pour
les pages qui ne sont plus affichées sur notre site
Sauf mention contraire, photos : Roxane Photo http://www.istanbul-photos.com/
D'autres photos sont disponibles également pour le journalisme sous :
http://www.istanbul-photos.com/photos.php
 -
http://www.turquie-photos.com/ et http://www.turquie-photos.com/photos.php

Adresse postale : Bahtiyar Sokak 2/6, Nişantaşı

 
Croisière privée sur le Bosphore Croisière avec dîner sur le bateau Croisière privée sur le Bosphore