Musées
Palais
Mosquées
Eglises
Restaurants
Sports
Plages
Enfants


Centre d'Istanbul

Premier voyage à Istanbul
Low cost et vols de ligne
Hébergement
A voir / A faire

Visites guidées
Location de voitures  
Plans de ville et quartiers
Plan métro et tramway

Visites de quartier en groupe
Bosphore - Iles des Princes
Thrace - Dardanelles - Troade
Carte Turquie Ouest

Région Sud Marmara - Bursa
Musique en Turquie

Recherches

       
La Turquie : N'en rêvez plus... Allez-y !
       

Ionie et Lydie

 

 

 

Sardes
Vallée du Pactole

Sardes était l’une des principales villes de Lydie. Située dans la vallée de l’Hermos (Gediz), au bord de la rivière Pactole, la cité était une étape, sur la route d’Asie Mineure aux cités maritimes.

On ne connaît pas l’histoire de sa fondation, notamment si elle était une colonie grecque ou si elle a été fondée par les Lydiens. C’est sous le règne de Gygès, vers 685 avant J.C., que la ville connaissait une grande prospérité, puis sous Crésus (560-546), où la ville prit un essor commercial, alors qu’on exploitait l’or de la rivière Pactole.

En 546, la ville tombe sous le contrôle des Perses, mais le commerce avec l’Orient, continuera à se développer. En 17 de notre ère, la ville fut complètement détruite par un tremblement de terre, mais fut reconstruite par Tibère. Le christianisme s’y développa rapidement, grâce à la communauté juive qui était importante. Saint Paul y séjourna et la ville est mentionnée comme l’une des sept Eglises d’Asie (l’Asie étant une province romaine, recouvrant la Lydie, l’Ionie et une partie de la Carie).
Le déclin de la ville s’est amorcé à la fin du XIe siècle, à l’arrivée des Seldjoukides, puis lors de l’invasion mongole par les troupes de Tamerlan, la ville fut détruite et abandonnée, en 1402. Le village agricole de Sart, qui s’élève en partie sur le site, est un établissement du début du XXe siècle.

Malgré les destructions dues aux invasions ou aux tremblements de terre, les archéologues américains qui ont mené les fouilles jusqu’à récemment, ont dégagé des structures importantes. Notamment un quartier d’habitation avec une synagogue, qui est la plus ancienne sur le territoire de la Turquie moderne. 

Les ruines des époques romaine ou byzantine, sont également importantes, notamment les bains, le théâtre et le gymnase.
Le temple d’Artémis a été construit par Crésus de Lydie, mais fut détruit par les Grecs en 498 et reconstruit par les Macédoniens, sous Alexandre-le-Grand.

Près du temple, une plaque de marbre comportant une inscription en lydien avec une traduction en araméen, a permis de connaître un peu mieux cette langue complètement disparue. Le site comporte également une nécropole importante, près du temple.

sardes1.jpg (11042 octets)

Hébergement près de ce site
Week-ends autour d'Istanbul / Région Marmara  / Hébergement ailleurs en Turquie

 

izmirlogo.jpg (9308 octets)

meandrelogo.jpg (8428 octets)

Ne copiez pas ce texte
  Goûtez les variétés anciennes de tomates turques
pendant votre séjour ou mieux, plantez et récolez
ces merveilleuses tomates chez vous
 

         

 

Infos générales Istanbul / Infos générales Turquie occidentale  / Visiter Istanbul

Aidez-nous à améliorer cette page

 

istanbul Guide.net

1999-2013 © Copyright Istanbulguide.Net - R. Tomaselli
Aucune contrefaçon ne sera tolérée y compris pour
les pages qui ne sont plus affichées sur notre site
Sauf mention contraire, photos : Roxane Photo http://www.istanbul-photos.com/
D'autres photos sont disponibles également pour le journalisme sous :
http://www.istanbul-photos.com/photos.php
 -
http://www.turquie-photos.com/ et http://www.turquie-photos.com/photos.php

Adresse postale : Bahtiyar Sokak 2/6, Nişantaşı