Musées
Palais
Mosquées
Eglises
Restaurants
Sports
Plages
Enfants


Centre d'Istanbul

Premier voyage à Istanbul
Low cost et vols de ligne
Hébergement
A voir / A faire

Visites guidées
Location de voitures  
Plans de ville et quartiers
Plan métro et tramway

Visites de quartier en groupe
Bosphore - Iles des Princes
Thrace - Dardanelles - Troade
Carte Turquie Ouest

Région Sud Marmara - Bursa
Musique en Turquie
Forum du site sur Facebook
Recherches

       
La Turquie : N'en rêvez plus... Allez-y !
       


Centre ville

Péninsule de Nicomédie

 

Karasu

A l’embouchure du fleuve Sakarya, la petite ville de Karasu (25 000 habitants) est une station balnéaire devenue à la mode ces dernières années. Le centre est à moins de 2 km de la mer, mais les nouveaux quartiers bordent les plages de sable qui elles, s’étendent sur plus de 20 km.

Jusqu’en 1928, la ville s’orthographiait  avec les caractères latins « Karassou ». Depuis lors, le nom a la phonétique turque.

On ne connaît pas bien l’histoire ancienne de la ville, mais lorsque les Ottomans s’emparent de la région en 1326 un village byzantin se trouvait à cet endroit. Pendant longtemps Karasu restera un petit village de pêcheurs et ce n’est qu’au XIXe siècle qu’il se développe un peu lorsqu’on exploite une mine à proximité. La ligne de chemin de fer entre Adapazarý et Zonðuldak contribuera à l’essor du bourg qui devient officiellement une ville après la proclamation de la République.

De nos jours la ville est prospère avec sa petite industrie et son arrière-pays doté d’une riche terre agricole. La pêche est aussi un secteur d’activité important. Le tourisme ne s’est développé que ces dernières années et est surtout local. Le parc d'attractions Luna Park n'est pas étranger à cette évolution.

Karasu a l’avantage d’offrir d’autres possibilités que la plage, car son arrière-pays est intéressant pour les randonnées dans les collines ou pour la pêche au bord du fleuve ou dans les nombreuses rivières.


L'embourchure du fleuve Sakarya

Karasu - le centre-ville

Front de mer

Plage

Parfois on peut voir des dauphins qui remontent le fleuve

Scène hivernale à Karasu


Le Luna Park


Le fameux triatlon de Karasu
Parc naturel de Longoz et Acalar

Le parc naturel de la forêt de Longoz (ou Longos) et du lac des Acalar est situé à 7 km a l’ouest de Karasu près des villages de Denizköy, Taþlýgeçit et Camitepe. Le site est à 2 km du bord de mer. La flore et la faune sont très diversifiées et un aménagement permet de parcourir le site aisément tout en observant les animaux sauvages sans les déranger.

La zone est protégée depuis 1976, mais une expansion du parc a eu lieu en 2004 et une autre en 2009. Il est inscrit au Registre National pour la Biodiversité et la Conservation des ressources naturelles.
Le parc de 2517 hectares comprend une zone marécageuse de forêt inondée. La réserve est importante surtout pour les oiseaux. On a recensé 235 espèces différentes. On peut aussi y voir des lapins sauvages, des sangliers, des belettes, des écureuils et des renards. Le lac des Acarlar comprend 12 km de côte.





Lacs de Küçük Boðaz et de Poyrazlar

A quelques kilomètres l’est de Karasu, le lac de Küçük Boðaz offre aussi une diversité dans la flore et la faune intéressante. Il s’agit en fait d’un estuaire dont certains endroits sont aménagés pour accueillir les promeneurs.
Le lac de Poyrazlar est plus éloigné de Karasu, en direction d'Adapazarý. Les berges sont plus accessibles et moins sauvages qu'aux autres lacs.


Lac de Küçük Boðaz et mer Noire

Lac de Küçük Boðaz

Le lac de Poyrazlar entre Karasu et Adapazarý

Vallée de Maden et anciennes mines

Entre la préfecture de Karasu et celle de Kocaali, la vallée de Maden (Maden deresi) est un paradis pour les amoureux de la nature. Il est possible de s’y balader grâce aux sentiers aménagés qui conduisent jusqu’aux anciennes mines et à une retenue d’eau datant de l’époque ottomane.
Certains sentiers ont été creusés dans les rochers lorsque les mines étaient exploitées. Certains passages sont impressionnants et de toute beauté.




Les locaux des anciennes mines

Randonnée dans la vallée


Tunnel des anciennes mines

Tunnel des anciennes mines

Chute au barrage


Districts de la province de Sakarya (Adapazarý)


District de Karasu

 

A table !!


Les spécialités de poissons sont nombreuses dont la région. On y pêche la truite et la carpe entre autres

Une des soupes des plus populaires en Turquie est certainement celle aux champignons. Toutefois, dans la région de Karasu, on la prépare le plus souvent avec des bolets frais (porçini mantarý) qui se trouvent très facilement dans les bois de Phalagonie occidentale. Pour les amateurs de cueillette, il est néanmoins recommandé de se méfier des ours qui rôdent dans les parages.
Dans la région de
Karasu et jusqu'à Zonguldak, le bolet (cèpes) est aussi consommé farci. Dans le reste du pays, on utilise plus facilement le champignon de culture (par ex. Paris) pour ce plat.

La morille (morel) en Turquie, reste un élément de la cuisine villageoise, à tel point que les grands restaurants d’Istanbul ou d’Izmir font importer celles qu’ils utilisent pour leurs plats raffinés. Dans les villages, on la consomme souvent hachée en accompagnant les viandes de bœuf ou d’agneau. Pour le petit-déjeuner, elle est ajoutée à des œufs cuits sur le plat, avec des herbes, éventuellement du fromage. Les citadins enrichissent aussi leurs plats d’asperges sauvages avec des morilles coupées en lamelles. Il est aussi possible de voir cet excellent champignon agrémenté un riz ou un boulgour, à la manière d’un risotto.
Il existe une vingtaine de variétés de morilles en Turquie.

Les chanterelles sont plutôt consommées fraîches, parfois séchées ou alors au vinaigre (tavuk mantarý turþusu). Elles se trouvent facilement dans les bois et donc aussi dans les marchés de la région et même vendues à Istanbul.
 

marmaralogo.jpg (10226 octets)

Hébergement près de ce site
Week-ends autour d'Istanbul / Région Marmara  / Hébergement ailleurs en Turquie

Ne copiez pas ce texte

 

Infos générales Istanbul / Infos générales Turquie occidentale  / Visiter Istanbul
 
   

IstanbulGuideNet sur
roxanephoto.jpg (1795 octets)    

 

istanbul Guide.net

1999-2013 © Copyright Istanbulguide.Net - R. Tomaselli
Aucune contrefaçon ne sera tolérée y compris pour
les pages qui ne sont plus affichées sur notre site
Sauf mention contraire, photos : Roxane Photo http://www.istanbul-photos.com/
D'autres photos sont disponibles également pour le journalisme sous :
http://www.istanbul-photos.com/photos.php
 -
http://www.turquie-photos.com/ et http://www.turquie-photos.com/photos.php

Adresse postale : Bahtiyar Sokak 2/6, Nişantaşı

Quel que soit votre pays, vous avez le choix entre des tomates hybrides F1 ou des variétés naturelles au goût d'antan
En quelques clicks, découvrez des variétés autochtones
étonnantes

Paudex

Ananas Noir

Ananas d'Italie

Village

Géante Belge

Ananas Vert

Des variétés du monde entier :

Les Amis de la Tomate sur
En plantant ces variétés anciennes dans son potager, sur sa terrasse ou son balcon, on contribue a sauver la biodiversité tout en s'opposant a la manipulation génétique a but commercial