Musées
Palais
Mosquées
Eglises
Restaurants
Sports
Plages
Enfants


Centre d'Istanbul

Premier voyage à Istanbul
Low cost et vols de ligne
Hébergement
A voir / A faire

Visites guidées
Location de voitures  
Plans de ville et quartiers
Plan métro et tramway

Visites de quartier en groupe
Bosphore - Iles des Princes
Thrace - Dardanelles - Troade
Carte Turquie Ouest

Région Sud Marmara - Bursa
Musique en Turquie
Forum du site sur Facebook
Recherches

       
La Turquie : N'en rêvez plus... Allez-y !
       

Carie

Vallée du Méandre - Province d'Aydýn
 

Mastaura & Harpasa


Ruines de Mastaura

Mastaura
Autres noms :
 Mastavra -  Μάσταυρα

Au sortir de la ville de Nazilli, sur la route de Beydað, à un km du village de Bozkurt, se trouve les ruines de la ville de Mastaura, dont aucune source ancienne ne donne des précisions.
 
Le site est recouvert de figuiers et d’olivier y compris dans la cavea du théâtre dont on arrive bien à distinguer les contours. Des relevés de surface effectués dans les années 1990 ont permit d’identifier plusieurs ruines éparses, des terrasses, des tours et une nécropole.


Le théâtre planté d'oliviers

Il est presque certain que Mastaura a été une colonie latine, mais il reste beaucoup d’interrogations quant à la fondation et la disparition de la cité.
L’Eglise catholique latine a établi un évêché en 1925. Trois évêques se sont succédés entre 1928 et 1968. Le siège est actuellement vacant, avis aux amateurs !

Eloigné de la mer, le site de Mastaura n’a jamais été pillé par les étrangers. On peut donc spéculer sur les trésors qui dorment sous terre. Les autorités de la province d’Aydýn ont donné le feu vert pour débuter les fouilles en juillet 2013.



Le village de Bozkurt sur le chemin de la cité antique

Harpasa
Autres noms : Arpasa, Arpaz, Esenköy,


A un peu plus de 10 km au sud de Nazilli en direction de Bozdoðan, se trouve le village moderne d’Esenköy et la ville antique de Harpasa.
On ne connaît pas l’histoire de cette ville qui est toutefois mentionnée à travers les siècles par Ptolémée, Stéphane de Byzance, Hiérocles et Pline l’Ancien. Selon ce dernier, on trouvait dans les environs de la ville un rocher que l’on pouvait faire bouger en le touchant de la main, tandis qu’en y mettant le poids de tout son corps, celui-ci ne se mouvait pas. Harpasa a eu plusieurs évêques entre 431 et 879.


Château d'Arpaz

La ville tire son nom de la rivière Harpasos, un affluent du Méandre, sur laquelle elle était construite. Les Romains et les Byzantins ont laissé des traces importantes, notamment la forteresse sur l’acropole. Les remparts et le théâtre sont de l’époque hellénistique. Considérablement réduite à l’époque ottomane, la ville servait de garnison. Le château en bas de la colline (Arpaz Beyleri konaðý ou Arpaz kalesi) a été construit par un Bey au XVIIIe siècle, qui avait séjourné à Rhodes d’où le style « croisé » du bâtiment.
Jusqu’au début du XXe siècle le village s’appelait Arpaz et était essentiellement habité par des Arméniens. Le nom actuel est Esenköy.

Le site n’a pas encore été fouillé, donc il n’est pas très facile de distinguer les restes de la cité antique. Les ruines du château d’Arpaz dans un cadre très bucoliques sont néanmoins fort intéressantes.


Théâtre hellénistique

Château d'Arpaz

Château d'Arpaz


Ancienne carte de Carie


 

meandrelogo.jpg (8428 octets)

Hébergement près de ce site
Week-ends autour d'Istanbul / Région Marmara / Egée du Nord / Hébergement ailleurs en Turquie

Ne copiez pas ce texte

 

Infos générales Istanbul / Infos générales Turquie occidentale  / Visiter Istanbul
 
   

IstanbulGuideNet sur
roxanephoto.jpg (1795 octets)    

 

istanbul Guide.net

1999-2013 © Copyright Istanbulguide.Net - R. Tomaselli
Aucune contrefaçon ne sera tolérée y compris pour
les pages qui ne sont plus affichées sur notre site
Sauf mention contraire, photos : Roxane Photo http://www.istanbul-photos.com/
D'autres photos sont disponibles également pour le journalisme sous :
http://www.istanbul-photos.com/photos.php
 -
http://www.turquie-photos.com/ et http://www.turquie-photos.com/photos.php

Adresse postale : Bahtiyar Sokak 2/6, Nişantaşı

Quel que soit votre pays, vous avez le choix entre des tomates hybrides F1 ou des variétés naturelles au goût d'antan
En quelques clicks, découvrez des variétés autochtones
étonnantes

Paudex

Ananas Noir

Ananas d'Italie

Village

Géante Belge

Ananas Vert

Des variétés du monde entier :

Les Amis de la Tomate sur
En plantant ces variétés anciennes dans son potager, sur sa terrasse ou son balcon, on contribue a sauver la biodiversité tout en s'opposant a la manipulation génétique a but commercial