Musées
Palais
Mosquées
Eglises
Restaurants
Sports
Plages
Enfants


Centre d'Istanbul

Premier voyage à Istanbul
Low cost et vols de ligne
Hébergement
A voir / A faire

Visites guidées
Location de voitures  
Plans de ville et quartiers
Plan métro et tramway

Visites de quartier en groupe
Bosphore - Iles des Princes
Thrace - Dardanelles - Troade
Carte Turquie Ouest

Région Sud Marmara - Bursa
Musique en Turquie
Forum du site sur Facebook
Recherches

       
La Turquie : N'en rêvez plus... Allez-y !
       


Fouilles de Parios / www.kenthaber.com

Troade

 

 

 

Parios (Parion)
Côte de Parianée

Autres noms : Parium, Parion, Colonia Pariana, Kemerköy, Kamarios.

Le site de l’antique ville de Parios, se situe entre les villes de Karabiga et de Lapseki, près du village de Kemer
(voir la nécropole sous "Côte de Parianée").

Parios aurait été fondée par Parion, le fils de Jason et chef des colons d'Erythrée. Praxitèle y avait exécuté une statue colossale d’Eros, en 354 avant J.C.

La légende dit, que vivait dans la ville, la famille Ophigènes, ainsi nommée de leur parenté avec les ophidiens (serpents). Tous les mâles de la famille, pouvaient guérir les morsures de serpent par l’apposition des mains sur la plaie.


Le théâtre


Découverte en 2012 d’une statue de Centaure

Parios avait un port important sur la Marmara (Propontide), qui était plus vaste que celui de la ville voisine de Priapos, qui fini d’ailleurs par décliner, avant que la ville elle-même, ne soit totalement abandonnée.

La ville passa sous l’autorité des Attalides de Pergame, avant que tout le royaume ne soit annexé à l’Empire romain, en 133 avant J.C. Il semblerait, d’après les nombreuses pièces de monnaie romaine qu’on a trouvées, que la ville ait encore connu une prospérité au début de cette période. Un autel colossal avait été construit par Hermocréon et on y avait réutilisé les pierres du temple de Cybèle de la ville d’Adrastée.


Découverte récente d'un tombeau antique

Plusieurs monuments sont encore debout, notamment une partie des remparts et les ruines d’un aqueduc et des citernes. D’autres bâtiments sont plus difficiles à identifier, mais des fouilles ont commencé en 2005 et ont déjà révélé plusieurs structures architecturales importantes. En outre, quatre sarcophages royaux ont été découverts, datant d’environ 2000 avant J.C et 260 autres tombes. Plusieurs comportaient des bijoux, de la vaisselle, des pièces de monnaie et deux couronnes en or. Dans les parages, 150 objets en terre cuite ont également été mis à jour, ainsi qu’un anneau en or, des bijoux, plusieurs amphores en bronze et un poignard. Tous ces objets sont actuellement au musée Archéologique de Çanakkale.


Villa romaine


Travaux de dégagement de l'odéon

Découverte de la tombe d'un évêque

La prodigieuse avancée des fouilles est due à un financement de l’entreprise Ýçtaþ qui prévoit la construction de deux centrales thermiques à proximité des sites antiques de Parion et de Priapos. Les travaux ont déjà commencé malgré la vive objection des associations de protection de l’environnement et celles de la protection du patrimoine archéologique, sans parler de la population locale qui est farouchement opposée à ces projets. Les deux affaires trainent devant les tribunaux, mais on se doute bien de l’issue qui est toujours en défaveur du patrimoine national (Hasankeyif, Allianoi, etc.).


Début des travaux devant les remparts de Priapos (Karabiga)


Manifestation des villageois de Karabiga contre la centrale thermique

Sur la pancarte : Fin de la terreur thermique


Avril 2013


Plan du site

Sites antiques en Troade


Principaux sites antiques de Mysie et de Lydie

gallipolimap.jpg (13439 octets)

Hébergement près de ce site
Week-ends autour d'Istanbul / Région Marmara / Egée du Nord / Hébergement ailleurs en Turquie

Ne copiez pas ce texte

 

Infos générales Istanbul / Infos générales Turquie occidentale  / Visiter Istanbul
 
   

IstanbulGuideNet sur
roxanephoto.jpg (1795 octets)    

 

istanbul Guide.net

1999-2013 © Copyright Istanbulguide.Net - R. Tomaselli
Aucune contrefaçon ne sera tolérée y compris pour
les pages qui ne sont plus affichées sur notre site
Sauf mention contraire, photos : Roxane Photo http://www.istanbul-photos.com/
D'autres photos sont disponibles également pour le journalisme sous :
http://www.istanbul-photos.com/photos.php
 -
http://www.turquie-photos.com/ et http://www.turquie-photos.com/photos.php

Adresse postale : Bahtiyar Sokak 2/6, Nişantaşı

Quel que soit votre pays, vous avez le choix entre des tomates hybrides F1 ou des variétés naturelles au goût d'antan
En quelques clicks, découvrez des variétés autochtones
étonnantes

Paudex

Ananas Noir

Ananas d'Italie

Village

Géante Belge

Ananas Vert

Des variétés du monde entier :

Les Amis de la Tomate sur
En plantant ces variétés anciennes dans son potager, sur sa terrasse ou son balcon, on contribue a sauver la biodiversité tout en s'opposant a la manipulation génétique a but commercial