Musées
Palais
Mosquées
Eglises
Restaurants
Sports
Plages
Enfants


Centre d'Istanbul

Premier voyage à Istanbul
Low cost et vols de ligne
Hébergement
A voir / A faire

Visites guidées
Location de voitures  
Plans de ville et quartiers
Plan métro et tramway

Visites de quartier en groupe
Bosphore - Iles des Princes
Thrace - Dardanelles - Troade
Carte Turquie Ouest

Région Sud Marmara - Bursa
Musique en Turquie
Forum du site sur Facebook
Recherches

       
La Turquie : N'en rêvez plus... Allez-y !
       


Vue générale d'Urla (Çeþmealtýn)

Ionie

 

 


Urla

& ville antique de Clazomènes

Autres noms : Vourla, Βουρλά, Ourla

Urla est la capitale du district du même nom et se trouve à l’ouest de la province d’Izmir de laquelle elle dépend et qui est à 35 km du centre (Konak).

La proximité de la métropole smyrniote fait d’Urla une ville à « lits froids », c’est-à -dire avec de nombreuses résidences secondaires habitées qu’en fin de semaine ou en période de vacances.

La ville et le district vivent essentiellement de la pêche et de l’agriculture.  On y produit surtout des agrumes, du raisin, des olives, des pastèques, des melons, des artichauts, des tomates et des gombos. Pour ces derniers, il s’agit d’une variété endémique de couleur ocre (kýnalý bamya). Les fleurs coupées sont aussi produites dans le district, notamment des narcisses, des œillets, des jacinthes et des chrysanthèmes.
Dans la région d’Urla, on exploite également le marbre et la chaux.

Le port en 1920 et de nos jours

A Urla, on peut déguster quelques plats locaux intéressants et c’est naturellement le poisson qui est à l’honneur dans les restaurants du port qui proposent le loup, la dorade ou le rouget. Il faut naturellement profiter de goûter aux gombos rouges qui sont cuisinés de différentes manières.  Le "katmer" est un feuilleté typique d’Urla qui est proposé partout en ville.

Urla n’est pas une destination touristique importante. C’est une petite station balnéaire aux maisons de style égéen avec ses rues calmes et une population accueillante. La ville est beaucoup plus petite qu’Alaçatý (autre ville typique) et surtout beaucoup moins guindée.


Gombos d'Urla
 

Le katmer

La rose "Ývetdöbeljik"

Marché bio
 

L’endroit est fort agréable pour y résider quelques jours et pour rayonner sur d’autres sites de la région : péninsule de Karaburun, Çeþme, Alaçatý, etc. Les environs immédiats de la ville offrent des plages et des sites historiques et naturels de toute beauté.

La ville d’Urla s’étire sur quelques km de côte et recouvre le site de la ville antique de Clazomènes (Klazomenai), fondée au IXe siècle avant J.C., par des colons achéens venus de Cléone et de Phlionte, en Péloponnèse. Elle fut florissante au VIIe et VIe siècles, et donna le jour au philosophe Anaxagore. Mais les Perses s’en emparèrent en 546, et les habitants se réfugièrent dans un îlot où ils édifièrent une seconde cité du nom de Clazomènes. Celle-ci fut prise à son tour par Alexandre-le-Grand en 334.


Marché des Antiquaires

Marché des Antiquaires

Urla est un spot connu

Ýskele

On ne sait pas très bien comment la ville s’est éteinte pour ne devenir à l’époque byzantine qu’un petit village de pêcheur qui dépendra au XIVe siècle du beylik de Manisa, puis de l’Empire ottoman au XVe siècle. Jusqu’en 1922-24, la majorité de la population était des Ottomans orthodoxes (Grecs / Rums). Le nom de la ville était Vourla.

Des fouilles sont en encore en cours. Certaines trouvailles anciennes ont été soustraites aux autorités de l’époque et sont actuellement exposées au musée du Louvre à Paris. D’autres découvertes, dont de magnifiques sarcophages, sont aux musées d’archéologie d’Izmir et d’Istanbul


Reconstitution d'un habitat primitif

Archéologie sous-marine

Vue aérienne de la zone des fouilles actuelles (2013)

Relevés de surface sur une partie du site (2013)


Sites antiques ou préhistoriques Urla et île de Karantina


Carte des principaux sites antiques d'Eolie et d'Ionie

Voir aussi : Côte sud de la province d'Izmir
 

izmirlogo.jpg (9308 octets)
Carte réactive

Hébergement près de ce site
Week-ends autour d'Istanbul / Région Marmara  / Hébergement ailleurs en Turquie

Ne copiez pas ce texte

 

Infos générales Istanbul / Infos générales Turquie occidentale  / Visiter Istanbul
 
   

IstanbulGuideNet sur
roxanephoto.jpg (1795 octets)    

 

istanbul Guide.net

1999-2013 © Copyright Istanbulguide.Net - R. Tomaselli
Aucune contrefaçon ne sera tolérée y compris pour
les pages qui ne sont plus affichées sur notre site
Sauf mention contraire, photos : Roxane Photo http://www.istanbul-photos.com/
D'autres photos sont disponibles également pour le journalisme sous :
http://www.istanbul-photos.com/photos.php
 -
http://www.turquie-photos.com/ et http://www.turquie-photos.com/photos.php

Adresse postale : Bahtiyar Sokak 2/6, Nişantaşı

Quel que soit votre pays, vous avez le choix entre des tomates hybrides F1 ou des variétés naturelles au goût d'antan
En quelques clicks, découvrez des variétés autochtones
étonnantes

Paudex

Ananas Noir

Ananas d'Italie

Village

Géante Belge

Ananas Vert

Des variétés du monde entier :

Les Amis de la Tomate sur
En plantant ces variétés anciennes dans son potager, sur sa terrasse ou son balcon, on contribue a sauver la biodiversité tout en s'opposant a la manipulation génétique a but commercial