Musées
Palais
Mosquées
Eglises
Restaurants
Sports
Plages
Enfants


Centre d'Istanbul

Premier voyage à Istanbul
Low cost et vols de ligne
Hébergement
A voir / A faire

Visites guidées
Location de voitures  
Plans de ville et quartiers
Plan métro et tramway

Visites de quartier en groupe
Bosphore - Iles des Princes
Thrace - Dardanelles - Troade
Carte Turquie Ouest

Région Sud Marmara - Bursa
Musique en Turquie
Forum du site sur Facebook
Recherches

       
La Turquie : N'en rêvez plus... Allez-y !
       

yenisehir.jpg (14052 octets)
Yeniþehir - Maison typique

Région de Marmara


Yeniþehir - Kestel - Cumalýkýzýk - Les gorges de Saitabat - Ýnegöl - Oylat

 

 

 


Yeniþehir

Yeniþehir est une petite ville anatolienne typique à 52 km de Brousse et fait partie de cette province. De 1301 à 1326, elle a été la première capitale de l’empire ottoman. Elle a perdu ce rôle lors de la Conquête de Brousse en 1326.
Dans toute son Histoire, Yeniþehir n’a été occupée que pendant deux ans (1920-1922), par l’armée grecque.


 

La ville était une étape sur la route de la Soie, ce qui lui assurait la prospérité. Plusieurs caravansérails en bon état, témoignent encore de ce glorieux passé commercial.

Les fréquents tremblements de terre qui ont eu lieu dans cette région, ont fait disparaître la plupart des bâtiments de l’époque ottomane. La mosquée et la medrese de Süleyman Pacha sont des survivances de cette belle architecture de style ottoman primitif. Les autres bâtiments anciens, sont généralement d’époque et de style plus tardifs.

 

Kestel & Cumalýkýzýk

Kestel est une municipalité collée à l’agglomération de Brousse. La ville tire son nom du « castel » qui se trouve toujours sur un promontoire naturel. C’est le seul point d’intérêt de Kestel qui est habité essentiellement par des descendants de musulmans bulgares réfugiés en 1877-78.

A 5 km au sud de Kestel, les gorges de Saitabat (Saitabat þelalesi) sont un bel endroit pour la promenade. Des sentiers aménagés permettent de suivre le torrent jusqu’aux chutes. Des restaurants se situent au bord de l’eau (à l’entrée des gorges) où on peut savourer la truite.

Le village de Cumalýkýzýk est à moins de 2 km au sud de Kestel et 10 km du centre-ville de Brousse, au pied du Mont Uludað. C’est un vieux village bien préservé avec 270 maisons à colombage, dont une partie a été restaurée.


Les gorges de Saitabat
 

Forteresse de Kestel

Cumalýkýzýk

Cumalýkýzýk

On ne connaît pas vraiment l’origine de Cumalýkýzýk, certainement qu’un village byzantin était sur les lieux au Moyen-âge quand les Ottomans annexèrent la région, comme en attestent les ruines d’une église au sud du village. Quoi qu’il en soit, le caractère turco-ottoman de l’endroit est indéniable et contraste avec les villages de la côte, de style gréco-ottoman.

Le site est classé au patrimoine national et est visité par de nombreuses personnes tout au long de l’année. Les villageois qui ont compris l’affaire, proposent toutes sortes de bibelots et de souvenirs. D’autres vendent leurs produits : confitures, pains paysans, brioches, pickles, miel et plein d’autres bonnes choses sorties directement des cuisines des « mama » du village. Bref, une occasion de faire le plein de produits frais et artisanaux.

La framboise serait originaire de l’île de Crète ou d’Asie Mineure, mais bizarrement elle est peu consommée en Turquie et quasiment pas cultivée. La région de Brousse est toutefois une exception et l’on peut trouver des produits parfumés à la framboise notamment à Cumalýkýzýk
.


Restaurant Mavi Boncuk, Cumalýkýzýk

Les framboises de Brousse

Ýnegöl

Ýnegöl est la capitale du district du même nom, un des plus peuplés de la province de Brousse. C’est une ville industrielle qui n’a aucun charme et où il ne s’y passe pas grand-chose. Il ne reste pas de trace de la cité antique d’Ankedoma, et peu de constructions de la période ottomane, donc pratiquement aucun point d’intérêt, sauf quelques horreurs édifiées ces dernières années et qui pourraient décrocher la palme d’or au palmarès du mauvais goût. La mosquée Merkez illustre bien la tendance. Il s’agit d’une sorte de silo qui ne dépareillerait pas dans le périmètre d’une usine à gaz, flanquée d’un missile en guise de minaret. Autre abomination : la statue à la gloire de la boulette de viande caricaturée au bout du fourchette tenue par une main sortant de nulle part. Faut oser !


Gloire
à la boulette !

Manifestation au centre-ville (devant le siège de l'AKP) contre la destruction du parc Gezi à Istanbul (juin 2013)

Mosquée Merkez

Devant la mosquée Merkez

 

En fait, la boulette est la raison pour laquelle tout le monde connaît Ýnegöl en Turquie. Cette spécialité est toute simple. Il faut mélanger de la viande hachée de bœuf et d’agneau à proportion de ¾ – ¼ et ajouter de l’oignon haché, du sel et de la carbonade. Façonner des boulettes et griller tout ça. Le tour est joué, on obtient la fine fleur de la cuisine de la ville : la boulette d’Ýnegöl.

Les origines de cette exception gustative sont de la région du sandjak de Novi Pazar (aujourd’hui partagé entre la Serbie et le Monténégro). La recette des boulettes aurait été emmenée dans les bagages des réfugiés qui ont été installés à Ýnegöl après les Guerres balkaniques (1912-1913). Le nom d’origine est çevapi qui est lui-même une déformation de kebab, nom générique de grillade en turc.

Oylat

A environ 25 km au sud d’Ýnegöl on trouve la station thermale d’Oylat perchée dans la montagne et dominant une gorge profonde. L’eau sourde à 45 degrés et est curative notamment contre les rhumatismes.

Beaucoup moins connue que les eaux de Brousse ou celles de Yalova, la station est fréquentée essentiellement par une clientèle locale. L’établissement est moderne et bien entretenu. De nombreuses possibilités de balade sont à disposition des curistes, grâce à des sentiers balisées dans la montagne et au fond du canyon.


La station thermale

Sentiers balisés en hiver

Canyon d'Oylat

Les gorges de Saitabat


Carte de la province de Brousse
 

marmaralogo.jpg (10226 octets)
Carte réactive avec
points d'intérêt

Hébergement près de ce site
Week-ends autour d'Istanbul / Région Marmara  / Hébergement ailleurs en Turquie

Ne copiez pas ce texte

 

Infos générales Istanbul / Infos générales Turquie occidentale  / Visiter Istanbul
 
   

IstanbulGuideNet sur
roxanephoto.jpg (1795 octets)    

 

istanbul Guide.net

1999-2013 © Copyright Istanbulguide.Net - R. Tomaselli
Aucune contrefaçon ne sera tolérée y compris pour
les pages qui ne sont plus affichées sur notre site
Sauf mention contraire, photos : Roxane Photo http://www.istanbul-photos.com/
D'autres photos sont disponibles également pour le journalisme sous :
http://www.istanbul-photos.com/photos.php
 -
http://www.turquie-photos.com/ et http://www.turquie-photos.com/photos.php

Adresse postale : Bahtiyar Sokak 2/6, Nişantaşı

Quel que soit votre pays, vous avez le choix entre des tomates hybrides F1 ou des variétés naturelles au goût d'antan
En quelques clicks, découvrez des variétés autochtones
étonnantes

Paudex

Ananas Noir

Ananas d'Italie

Village

Géante Belge

Ananas Vert

Des variétés du monde entier :

Les Amis de la Tomate sur
En plantant ces variétés anciennes dans son potager, sur sa terrasse ou son balcon, on contribue a sauver la biodiversité tout en s'opposant a la manipulation génétique a but commercial