Istanbul : N'en rêvez plus... Allez-y !
       


Photo : www.okan.edu.tr

Votre premier  voyage à Istanbul
 

Si c’est la première fois que vous entreprenez un voyage dans la Ville des villes, vous risquez d’être agréablement surpris par Istanbul. A chaque détour de rue, c’est une rencontre avec l’histoire, celle du continent européen d’abord, mais aussi celle avec un grand H, l’Histoire de notre culture, celle qui commence avec les Hittites, les Hellènes, les tribus gauloises, pour passer au raffinement romain ou byzantin sans oublier celui des Ottomans.
Pour bien comprendre la Ville, il faudrait se pencher un peu davantage sur l’histoire, que ce qui est généralement enseigné dans les écoles d’Europe occidentale. Il faudrait se poser quelques questions sur les origines d’un Dario Moreno ou d’une Alice Sapritch, se souvenir de Mayerling et de la maîtresse constantinopolitaine de Rudolf de Habsbourg. Se souvenir encore des origines des membres de gouvernements français, comme Edouard Balladur ou Françoise Giroud. Faire encore appel à sa mémoire pour savoir d’où venait Aristode Onassis, le célèbre armateur,  Henri Langlois, fondateur de la cinémathèque française ou le magnat du pétrole, Calouste Gülbenkian

Nous n’irons pas si loin, parce que ce site n’a pas la vocation d’être historique ni de démontrer que la Turquie avec Istanbul, doit un jour faire partie intégrante de l’Union européenne. Nous ajoutons seulement que, si l’Europe devait avoir une capitale, ça serait incontestablement Istanbul.

Istanbul n’est pas, comme le disent certains guides touristiques bon marché, entre Orient et Occident. C’est tout bonnement une ville d’Europe orientale, dont la Turquie est loin d’être le seul pays à en faire partie. Le rôle d’Istanbul n’est pas national, car culturellement autant qu’économiquement, la Ville draine un dynamisme qui s’étant dans tous les pays alentours, jusqu’au cœur des Balkans et à celui du Caucase.

Religieusement, puisque le sujet intrigue encore certains Européens, Istanbul est avant tout, la capitale du monde orthodoxe. Le patriarcat y est installé depuis la nuit des temps et sous l’Empire ottoman, il avait un rôle essentiel dans toute l’Europe orientale. Bien que la ville soit majoritairement musulmane, cela ne préoccupe en général que les étrangers. Les mêmes se soucient pourtant rarement de l’appartenance religieuse de Montréal ou de Tombouctou.

Malgré les remous de l’histoire, la Ville est toujours très cosmopolite et, à l’appel du muezzin, répondent les cloches des églises ou l’indifférence du passant.
Dans les rues de la métropole du Bosphore, on y croise des Gitanes au décolleté aguichant, des femmes en tcharchaf noir, des lycéennes en minijupe, des papis portant la kippa, des sœurs catholiques et des prêtres orthodoxes, des travestis avec des talons aiguilles, des bureaucrates en costume et cravate, des secrétaires en tailleur de marque ou des aghas kurdes tout droit arrivés de leurs montagnes : Istanbul est une ville-monde ! Sans forcément se mélanger, une population de toute origine ethnique, religieuse et sociale s’y côtoie et s’y tolère. A Istanbul, un tchador ne choque ni plus, ni moins qu’une minijupe en lycra.
Ne copiez pas ce texte
 

CHOISIR SON TYPE DE VOYAGE – OU LOGER ? (suite)

VISITER LA VILLE : QUE VOIR EN PRIORITE ?

Panoramaverymini.jpg (20798 octets)
Panorama d'Istanbul depuis la tour de Galata

  Goûtez les variétés anciennes de tomates turques
pendant votre séjour ou mieux, plantez et récolez
ces merveilleuses tomates chez vous
 

Visites guidées
Bosphore - Iles des Princes

Plans de ville et quartiers
Hébergement
Premier voyage à Istanbul
Musées
Palais
Mosquées
Eglises

A voir / A faire
Plan métro et tramway
Thrace - Dardanelles
Carte Turquie Ouest

Forum FB en français
Recherches


Centre d'Istanbul

 

istanbul Guide.net

1999-2016 © Copyright Istanbulguide.Net - R. Tomaselli
Aucune contrefaçon ne sera tolérée y compris pour
les pages qui ne sont plus affichées sur notre site
Sauf mention contraire, photos : Roxane Photo www.roxanephoto.com