Musées
Palais
Mosquées
Eglises
Restaurants
Sports
Plages
Enfants


Centre d'Istanbul

Premier voyage à Istanbul
Low cost et vols de ligne
Hébergement
A voir / A faire

Visites guidées
Location de voitures  
Plans de ville et quartiers
Plan métro et tramway

Visites de quartier en groupe
Bosphore - Iles des Princes
Thrace - Dardanelles - Troade
Carte Turquie Ouest

Région Sud Marmara - Bursa
Musique en Turquie
Forum du site sur Facebook
Recherches

       
Istanbul : N'en rêvez plus... Allez-y !
       

Saint Nicolas

Aziz Nikola / Αγιος Νικολαος / Սուրբ նիկողոս / Свети Никола / Святого Николая / წმინდა ნიკოლა

(IIIe - IVe s.)

Saint Nicolas est considéré comme le patron des marins, des commerçants, des prisonniers et tout particulièrement des enfants au sein de l’Eglise de la Nouvelle-Rome (orthodoxe).
Evêque de Myre, en Lycie, au début du IVe siècle, saint Nicolas est connu pour sa charité et pour avoir secouru beaucoup d’opprimés. Mais, dans la légende, il est sans doute confondu avec l’abbé Nicolas de Sion près de Myre, mort le 10 décembre 564.

La vie et les actes de saint Nicolas sont entourés de légendes. Selon l'une d'elles, il serait né vers l'an 250 au sud-ouest de la Turquie actuelle (Asie Mineure), dans la ville de Patare (Patara), au sein d'une riche et pieuse famille chrétienne. Percécuté sous le règne de l'empereur Dioclétien, il fut arrêté et contraint à vivre un certain temps en exil. C'est seulement en 313 que l'empereur Constantin allait établir la liberté religieuse et saint Nicolas pu retourner comme évêque à Myre en défendant avec ardeur le christianisme et oeuvrant en faveur de sa propagation.


Entrée de l'ancienne église de Myre

Eglise Saint-Nicolas, Myre

Eglise orthodoxe turque Aziz Nikola, Galata (Istanbul)

Eglise arménienne grégorienne Surp Niðogos, Alexandrette (Turquie)

Monastére Ayos Nikolaos, îles des Princes (Büyükada-Prinkipos)

Eglise San Nicola de Bari (Italie) - Reliques du saint

Cathédrale St Nicolas de Fribourg (Suisse)
Quelques reliques furent transférées au XVe s.

Célébration de la saint Nicolas le 6 décembre
Basilique de Saint-Nicolas-de-Port, Lorraine / France

Le saint est connu pour son aide aux marins et aux pêcheurs en détresse, la résurrection de trois soldats condamnés injustement et de trois garçons assassinés. Saint Nicolas assurait également de la nourriture aux gens souffrant de la famine, en multipliant miraculeusement la récolte de blé. Il protégeait les veuves et les enfants. A Myre, près d'Antalya, son tombeau a été pillé au bas Moyen-Age par les pirates et ses reliques transférées à Bari en Italie.

Le culte de saint Nicolas se propageait dès le VIème siècle. En Europe, ce culte a pénétré par des voies commerciales et grâce aux pèlerins se rendant en Terre Sainte. Dans les villes du Nord de l'Europe, le culte a été propagé par des marins normands. En Europe occidentale, la Belgique et le nord de la France en sont devenus les centres culturels le plus connus. C'était là que saint Nicolas allait devenir protecteur des élèves, d'abord dans les monastères, puis dans toutes les écoles. L'image de saint Nicolas - évêque, patron et protecteur, se propageait du nord de la France en direction de l'Est et en même temps au nord des Alpes (Suisse, Autriche), pour s'enraciner au XIIème siècle en Allemagne et en Europe centrale. Au XVème siècle, ce culte a été diffusé dans l'Europe entière, ayant été adopté par les Eglises orthodoxe et latine.

Ce n'est que dans les années 50 sous l'impulsion commerciale de Coca Cola, que saint Nicolas devint le Père Noël (Noel Baba, en turc) d'où les couleurs rouge et blanche du "nouveau saint Nicolas" dit "Santa Claus" (venant de Niklaus et de Klaus en allemand). Saint Nicolas est fêté le 6 décembre par les Latins et 13 jours plus tard par les chrétiens d'Orient.


Eglise orthodoxe Saint-Nicolas, Fener

Eglise orthodoxe Saint-Nicolas, Fener

Eglise Saint-Georges, Fener

Saint-Nicolas (Aya Nikola Rum Kilisesi)
- Samatya

Saint-Nicolas des Caffariotes (Kefeli camii)
- Edirnekapý

Eglise arménienne Saint-Nicolas (Surp Nigoðos Kilisesi) - Topkapý

Les miracles de Saint Nicolas
Saint Nicolas serait décédé un 6 décembre 343 à l'âge de 90 ans environ..
On l'ensevelit dans un tombeau de marbre à Myre (Myra). Des miracles n'ont cessé de se produire même après sa mort - deux sources d'eau (ayazma) aux effets curatifs miraculeux avaient jailli sur sa tombe.

Longtemps après la mort de Nicolas, les Latins détruisirent la ville de Myre. Or 47 pirates de Bari profanèrent le tombeau du saint et dérobèrent les reliques pour les emporter dans leur ville en Italie. Néanmoins, les reliques du saint accomplirent de nombreux miracles en Italie. Elles protégèrent des voleurs, du diable. Elles sauvèrent de la noyade et ramenèrent à leurs parents les enfants perdus ou volés.

uelques années après l'arrivée des reliques du saint en Italie, un chevalier lorrain qui revenait de croisade passa à Bari. Il déroba un doigt pour l'amener dans sa ville natale : Saint-Nicolas-de-Port.
Bientôt des pélerinages importants furent organisés dans cette petit ville de Lorraine.

Comment se fête saint Nicolas en Turquie ?
Dans toutes les églises orthodoxes et grégoriennes, une messe est célébrée. On y vénère des icônes du saint. Généralement, dans les familles chrétiennes, on confectionne un pain brioché que l'on fait également à Pâques.

Les églises les plus connues sont :

Surp Nigogos Gregoryen Ermeni Kilisesi
, Topkapý (église grégorienne arménienne)
Eglises de la Nouvelle-Rome (orthodoxes) :
Cidali Aya Nikola Rum Ortodoks Kilisesi,
Abdulezel Pasa Cad No. 255,Cibali/Ýstanbul.  +90-212-521.26.02.
Aya Nikola Rum Ortodoks Kilisesi
, Hamit Vehbi Sokak No. 14, Yeniköy / Ýstanbul.  +90-212-262.46.38
Aya Nikola Rum Ortodoks Kilisesi, Muallim Fevzi Sok. No. 3, Koca Mustafa Paþa / Istanbul.
Aya Nikola Rum Ortodoks Kilisesi, Karatay Sok. No. l. Topkapý/Ýstanbul. ?+90-212-525.03.79.
Aya Nikola Manastýrý Büyükada, : Büyükada Selvili Batmýþ Manastýrý Büyükada. +90-216-382.61.12.
Aya Nikola Türk Ortodoks Kilisesi,
Galata - Karaköy
(église du patriarcat turc orthodoxe)

Patriarcat orthodoxe turc ->

Comme dans le reste de l'Europe, les enfants de Turquie sont plus gâtés à Noël ou à Nouvel-An plus que le 6 décembre, la tradition ayant changé.
A noter qu'à Myre, où se trouve l'église Saint Nicolas, une messe oecuménique y est célébrée chaque année.

Avec l'aide du site de Radio Prague
http://archiv.radio.cz/francais/noel/nicolas.html

   
Ne copiez pas ce texte

Restaurants / Cafés / Sorties / Narguilé / Hammams / Cuisine / Shopping / Parcs et Jardins / Zoos / Musique turque / Vivre à Istamboul / Généralités / Quartiers / Istamboul se présente / Bonnes adresses


Palais /
Mosquées / Eglises / Synagogues / Musées /
Mausolées / Couvents de derviches Ruines byzantines / Cimetieres Yalı / Visite guidée du quartier / Autres quartiers

 

istanbul Guide.net

1999-2015 © Copyright Istanbulguide.Net - R. Tomaselli
Aucune contrefaçon ne sera tolérée y compris pour
les pages qui ne sont plus affichées sur notre site
Sauf mention contraire, photos : Roxane Photo http://www.istanbul-photos.com/
D'autres photos sont disponibles également pour le journalisme sous :
http://www.istanbul-photos.com/photos.php
 -
http://www.turquie-photos.com/ et http://www.turquie-photos.com/photos.php

Adresse postale : Bahtiyar Sokak 2/6, Nişantaşı

   

IstanbulGuideNet sur
roxanephoto.jpg (1795 octets)    
Quel que soit votre pays, vous avez le choix entre des tomates hybrides F1 ou des variétés naturelles au goût d'antan
En quelques clicks, découvrez des variétés autochtones
étonnantes

Paudex

Ananas Noir

Ananas d'Italie

Village

Géante Belge

Ananas Vert

Des variétés du monde entier :

Les Amis de la Tomate sur
En plantant ces variétés anciennes dans son potager, sur sa terrasse ou son balcon, on contribue a sauver la biodiversité tout en s'opposant a la manipulation génétique a but commercial